C’est désormais devenu une banalité : la mondialisation a transformé le monde en un “village planétaire”. Grâce aux technologies modernes, comme par exemple le système GPS, il est relativement facile de se localiser géographiquement.Nous sommes chinois, mais nous vivons actuellement en France et nous parlons français.De l’Orient à l’Occident, nous traversons l’espace et le temps. Nos expériences personnelles se mêlent aux identités plurielles. Dès lors, nous posons la question suivante : où es-tu?


Pour notre exposition, nous avons choisi un lieu au nom évocateur : Espace des arts sans frontières”. Oui, l’art dépasse les frontières, mais les artistes ont besoin d’une place pour subsister et pour créer. Notre démarche consiste donc à tenter de nous situer dans cet univers mondialisé.A l’expérience individuelle, s’ajoutent d’autres questionnements touchant des champs tout aussi divers que la biologie, l’économie, la politique ou la religion etc.


L’exposition fonctionne comme un dialogue entre les différents domaines, entre les différentes œuvres, ce dialogue devenant lui-même une œuvre au sein des autres œuvres. Ainsi, nous sommes tous invités à expérimenter le « désordre », la « désorientation » pour reprendre nos places.


Interventions
14/11/2013 20h:Enlever le Voile d’une Histoire Pluraliste, Francois Pajot,astrophysique, directeur de recherche au CNRS, chargé de mission à l’Institut national des sciences de l’univers du CNRS(Université Paris-Sud 11)
15/11/2013 20h:Querelle des Rites, Michel Masson, sinologue, recherche de l’institute Ricci
16/11/2013 20h:Phenomène Culturelle, Baozhong Cui, fondateur et Président de VIA Paris
17/11/2013 20h:La Séquence de Gène,Fei Luo,Biologiste,Chercheur du CEPH,Professeur de Wuhan Université

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *